Logo ANSUT
Youtube
Projet
Accueil / Programmes et projets
18 décembre 2017

Réseau National Haut Débit

Le RNHD est constitué d’un réseau de transmission de 7000 km à base de fibres optiques appelé Backbone national et comprend également l’installation d’un commutateur et d’équipements CDMA (Code Division Multiple Access). Sa réalisation permet de réduire la fracture numérique entre les zones rurales et urbaines, de contribuer à  vulgariser l’accès au réseau de Télécommunications-TIC, de créer de nouveaux emplois et métiers.

Ces infrastructures servent de supports de transmission haut débit fiables et pérennes aux :

  • entreprises privées (opérateurs de télécommunications, Fournisseurs d’Accès Internet, banques, établissements de formation privés, etc)
  • administrations publiques (universités et établissements de formation publics, structures sanitaires, préfectures, régies financières, mairies, RTI, etc).

Elles permettent à la population de bénéficier de l’Internet haut débit, du service voix (téléphone fixe / mobile), de la visioconférence, de la télécopie et de la diffusion de la TV numérique (uniquement avec la fibre optique).

Avec le programme RNHD, ce sont 1400km de fibres optiques dans la zone Ouest, 622 km dans la zone Est qui ont été déployés et plus de 1000 localités couvertes avec le CDMA.

La phase des 5000km est en cours et achèvera le maillage complet du territoire national.

Cybercentres communautaires

Ce projet de création de 5000 cybercentres communautaires multiservices publics a pour but de désenclaver les zones rurales de la Côte d’Ivoire (villages de plus de 500 habitants). Ce sont des centres de proximité multiservices et des pôles de développement numérique pour les localités qui les abritent. A terme, ils seront un véritable appui pour le développement de plusieurs secteurs tels que l’enseignement, la santé, l’agriculture, etc.

Ainsi, ils contribuent donc à l’intégration et l’appropriation des TIC pour le développement de diverses activités de la communauté rurale mais également à la création d’emplois.

Le programme « cybercentres communautaires » compte dans sa phase pilote 12 points actifs dans les bureaux de la Poste de Côte d’Ivoire : Abengourou, Agboville, Akoupé, Bodokro (mairie), Daoukro, Daloa, Ferkessédougou Gagnoa, Kouassi Datékro, Kouto, Man, San-Pédro.

Les services proposés à des tarifs préférentiels (inférieurs à ceux du marché) sont les suivants:

  • Navigation Internet,
  • Impression et scan de documents,
  • Reprographie,
  • Bureautique,
  • Formation,

Vente de fournitures TIC (clés usb, disques durs externes, etc).

Vulgarisation des TIC

L’une des composantes majeures du programme est le projet « 1 citoyen, 1 ordinateur, 1 connexion ». Il s’inscrit dans le programme de gouvernance du Chef de l’Etat et a pour ambition de permettre à toutes les populations de s’équiper en ordinateur ou tablette et de bénéficier d’une connexion Internet. Il répond ainsi au besoin de rendre les TIC accessibles à tous.

Une des réussites de ce projet est l’obtention de la défiscalisation des matériels informatique en Côte d’Ivoire qui permettra d’avoir des équipements de qualité à bas prix.

 Pour faciliter l’acquisition, deux modes de paiement sont disponibles : comptant ou par crédit bancaire. Dans le second cas, plusieurs banques ont intégrées le projet.

 Pour couvrir toutes les couches de la population, différentes déclinaisons du projet ont été mises en œuvre, notamment :

  • « 1 étudiant, 1 ordinateur, 1 connexion » conduit par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique,
  • « 1 jeune entrepreneur, 1 ordinateur, 1 connexion, 1 imprimante » avec le Ministère de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique.

 

Ce projet doit permettre:

  • A chaque citoyen de bénéficier d’outils informatiques et de services TIC performants à moindre coût,
  • De développer une expertise nationale en TIC,
  • De susciter une usine de montage de micro-ordinateurs.

Pour en savoir plus sur ce projet, www.ansut.ci/catalogue

eGouv

Le programme de Gouvernance Electronique (eGouv) intègre les TIC dans la gestion administrative des structures étatiques  en vue  de fournir des services publics plus performants, d’encourager la participation du citoyen au processus de décision et de rendre le Gouvernement plus accessible, transparent et efficace. 

A terme, il vise également à de renforcer le partenariat public - privé via l’usage des TIC.

Ses axes de travail portent sur l’amélioration, par l’usage des TIC:

  • Des conditions de travail de l’Administration (eAdministration),
  • Des services publics fournis par l’Administration aux citoyens et entreprises (eServices).

Les services offerts dans le cadre du programme sont :

  • L’Intranet gouvernemental (messagerie, vidéoconférence, annuaire intégré),
  • Les services métiers transversaux (eConseil, eCabinet),
  • Les services sectoriels (eEducation, eSanté, eAgriculture, eFonction publique, eAdministration territoriale, eFinances publiques...).

Pour en savoir plus sur ce programme, www.egouv.ci

eSANTE

Le projet « eSanté » intègre les TIC dans le quotidien des acteurs de la santé par la mise en place des infrastructures suivantes :

  • L’interconnexion des établissements de santé, reliés à un Datacenter hébergeant les services et les applications spécifiques à la santé,
  • Des connexions Internet haut débit, des salles multimédia, de visioconférence et de télé enseignement,
  • Déploiement d’un dossier « patient » électronique en ligne et des bases de données accessibles en ligne,
  • Un LAN par site pour relier les différents services,
  • La fourniture d’équipements et de services de télémédecine (télé consultation, téléassistance, téléexpertise, téléchirurgie, etc) disponibles sur le plan national et international.

 

Ce projet garantie à terme l’accès au savoir et à des soins de qualité sur toute l’étendue du territoire national. Les premiers bénéficiaires sont la population et le secteur de la santé (public et privé).

 

Dans sa phase pilote, 2 structures sanitaires à Abidjan et 3 dans la région de l’Agnéby-Tiassa sont équipées. Ce sont le CHU de Yopougon, le CHU de Treichville, le CHR d’Agboville, le CSU de Rubino, le CSU de Cechi.

eEDUCATION

Le projet « eEducation » assure la disponibilité d’une infrastructure TIC nationale, fiable, pérenne et capable de supporter les applications métiers. Il favorise la vulgarisation des TIC auprès des élèves, des étudiants, des enseignants et des partenaires du système éducatif national. Il améliore également la gouvernance et l’administration générale du système éducatif par les TIC.

 

Dans sa réalisation, les sites du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique ont bénéficié:

  • D’une connexion Internet et l’interconnexion par fibres optiques des universités FHB, Nanguy Abrogoua d’Abidjan, Alassane Ouattara de Bouaké, Péléforo Gon Coulibaly de Korhogo, Jean Lorougnon Guédé de Daloa et l’INP-HB de Yamoussoukro,
  • De deux Datacenter et l’équipement de seize amphithéâtres en outils de téléenseignement,
  • De bornes wifi d’une portée de 300 mètres.

 

Dix sites du Ministère de l’Education Nationale et de l’Enseignement Technique ont vu :

  • La mise en place d’un réseau informatique (LAN) et d’un accès Internet,
  • L’aménagement de salles multimédia avec 30 PC et un tableau blanc interactif,
  • La fourniture d’applications de gestion numérique des établissements et de matériel informatique et technique pour l’administration des établissements scolaires.

 

Neuf sites du Ministère d’Etat, Ministère de l’Emploi, des Affaires Sociales et de la Formation Professionnelle ont été également des bénéficiaires des mêmes infrastructures.

 

Dans la phase 2 du projet, ce sont plus de 100 sites qui sont prévus au sein des 2 derniers Ministères cités.

eAGRICULTURE

Le projet « eAgriculture » met en place une infrastructure technologique moderne en vue de rendre le secteur agricole ivoirien plus performant, compétitif (rapport coût et qualité) et rentable sur le long terme au niveau national, sous régional et international. Il a pour vocation de développer, de moderniser et de permettre une bonne gouvernance du secteur agricole par le moyen des TIC.

A travers ce projet, 4 types de services seront offerts :

  • Services d’informations et de conseil
    • Prévision météo
    • Information sur les denrées
    • Optimisation des rendements, etc.
  • Services financiers
    • Transactions électroniques des agréments, certifications, bon de livraison, etc.
    • Microcrédit, assurance
  • Services récoltes de données de terrain et analyse statistiques
    • Traçabilité
    • Surveillance et collecte de données
    • Accès et analyse de données
  • Services gestion de la chaîne d’approvisionnement
    • Place de marché
    • Mise en relation producteurs et fournisseurs d’intrants
    • Gestion du transport
    • Stockage des denrées

 

Les principaux bénéficiaires sont le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural, le Ministère de la Communication, de l’Economie Numérique et de la poste « MICENUP », le Ministère des Ressources Animales et Halieutiques, le Ministère des Eaux et Forêts, l’ANADER, le CNA, le CNRA, l’OCPV, le BNETD, tous les acteurs du monde agricole et tous les acteurs du secteur des



Médiathèque

Retrouvez toutes les photos et videos de l'ANSUT.
Médiathèque